bilan énergétique d’une maison basse consommation

Voilà bientôt un an que nous avons emménagés dans notre maison basse consommation à ossature bois (TIRO).
La maison étant dotée d’une installation domotique nous allons pouvoir extraire quelques chiffres et données afin d’estimer le coût énergétique annuel de la maison.

Tout d’abord, je me suis rendu (entre autres) sur le site quelleenergie.fr ainsi que sur le site simulateurenergetique.fr histoire d’avoir un point de départ et de comparaison par rapport aux normes actuelles.

Là, première surprise : les bilans effectués (sur de nombreux sites) ne sont pas tous identiques et varient du simple au double… J’ai donc fait une moyenne et surtout repris les données « officielles » de calcul disponibles ici : diagnostic-performance-energie.fr.

J’estime donc la consommation annuelle de la maison à 80 kWh/m²/an. Soit un résultat de classe B sur l’échelle de consommation énergétique primaire.

classe-energetique

Les données qui ont servi à ce bilan pour notre maison ossature bois de 140m² avec combles aménagées (Maison Tiro 8.40×10.80) habitée à l’année par deux adultes et un enfant en bas âge :

consommation-edf-maison-bbc

Voici donc les chiffres extraits de mes factures (EDF + Granulés) :

  • Consommation EDF sur 12 mois : 4 361,00 kWh.
  • Consommation de pellet (poêle à granulés bois) : 1,5 Tonne.

La consommation électrique comprend :

Le ballon d’eau chaude, les plaques de cuisson, les fours, le lave vaisselle, le lave linge, la VMC double flux, les boxes (internet + domotique), les appareils divers, les lumières (à leds), le robot tondeuse, etc.

L’unique chauffage à granulés :

Le poêle à pellets MCZ Musa 9.5Kw chauffe l’ensemble de la maison.
Nous maintenons une température comprise entre 20 et 22°C (bien au dessus de la température de consigne de RT 2012 qui est de 19°) sur l’ensemble de la journée et de la nuit. Nous n’activons donc presque jamais le mode « eco ».

Nous bénéficions d’un apport lumineux en hiver sur les trois grandes baies vitrées côté sud. Ce qui nous oblige parfois même à arrêter le poêle lors de journées hivernales ensoleillées.

En chiffre, cela donne une facture EDF annuelle d’environ 600 €uros (abonnements compris).
Et environ 550 €uros de pellets (actuellement à 350€ la tonne).

Soit une facture énergétique annuelle de : 1150 €.

Grace à l’équipement domotique (une box JEEDOM), je peux gérer les consommations électriques (historique des consommations/alertes en cas de sur-consommation) et alimenter les appareils en heures creuses afin de réduire les dépenses.

J’ai aussi la possibilité de générer des graphiques de température pour chaque pièce.
Nous sommes un peu frileux… C’est pourquoi nous avons une moyenne de 22.4°C dans le salon au cours de l’année.

temperature-nrj-historique-jeedom

Comparé à notre ancien logement (maison récente de superficie identique mais mal orientée et avec peu d’ouvertures et un chauffage tout électrique), nous avons réduis notre facture énergétique d’environ 25% !

Mon analyse est purement amateur (je ne garanti en rien ma méthode de calcul…), l’idée est de pouvoir faire une comparaison avec notre ancien logement qui n’était pas (ou très peu) réfléchi pour l’optimisation énergétique.

En conclusion:

Non seulement nous avons réduis avec cette nouvelle maison le coût énergétique mais nous avons également gagné en confort (température, humidité, ambiance, isolation phonique…).

Quelles économies nous ferions si toutes les maisons étaient pensées intelligemment et optimisées un minimum… Si les dépenses en chauffage étaient plutôt attribuées sur le budget isolation… Tout le monde serait gagnant, y compris la planète !!

hubair

Auteur: hubair

Webmaster, développeur et référenceur web, je m’intéresse à des sujets divers et variés tels que : La domotique, l'auto-construction bois, le jardinage, les drones, le parapente, la moto, les smartphones... Et plus encore !

Partager ce post sur

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *